Meubles et objets traditionnels

Meubles et objets traditionnels

La maison traditionnelle sarde est caractérisée par une atmosphère particulière, avec peu de meubles, une table, quelques chaises, une série de broches alignées autour du foyer, quelques pichets et de nombreux paniers accrochés aux murs : c’est ce qui représente la cuisine sarde, surtout dans les campagnes ou en montagne, à l'écart des centres urbains.
La même simplicité caractérise les autres pièces, où tout se trouve concentré dans un espace réduit et en quelques meubles. La chambre à coucher est caractérisée par un lit, l’objet le plus noble de la maison, flanqué d’un ou deux coffres finement sculptés et recouverts de napperons et autres objets de décoration.
La richesse des lits, couverts de très fins ouvrages en dentelle, contraste avec la simplicité du reste de la maison. Parmi les exemples les plus connus, citons les couvre-lits d’Ittiri, de véritables monuments de dentelles et de broderies aux couleurs vives.
Mais ce qui caractérise le plus l’ébénisterie sarde sont les coffres, et en particulier les coffres nuptiaux. Il en existe de toutes les tailles, et de toutes les formes.
Les meubles sardes peuvent être répartis en trois catégories correspondant à trois périodes historiques différentes : le Moyen Age, l’époque baroque et le XVIIIe siècle. Le coffre représente, aujourd’hui encore, une source d’inspiration continue pour l’artisanat du meuble qui traduit les formes et les usages les plus traditionnels pour en faire un objet raffiné de décoration pouvant s'intégrer à la perfection dans une maison moderne.